Running // Mon équipement Trail

by - dimanche, juillet 02, 2017



Hello tout le monde,

Comme je vous l'avais promis dans le compte rendu de mon trail, voici un article qui vous présente le matériel que j'utilise (depuis peu) pour mes sorties longues, mes entrainements "nature" et que j’ai également utilisé lors de mon premier trail (39km) en main dernier et de mon trail d'hier (48 km)
Voici donc mon équipement.

LA MARQUE WAA ULTRA


Si vous me suivez sur Instagram, vous avez sans doute remarqué que je porte ces tenues depuis quelques semaines maintenant.

C'est en effet la marque partenaire du MARATHON DES SABLES et donc du HALF MDS auquel je participe en septembre.

J'ai donc la chance de pouvoir utiliser cet équipement de qualité pour mes entrainement et mes courses officielles. C'est génial ! 

Tout d'abord, parce que WaaUltra est partenaire du MDS depuis plusieurs années et a su adapter ses produits aux conditions climatiques et logistiques de la course.

Le sac MARATHON DES SABLES, par exemple, est parfaitement adapté à cette course en autosuffisance alimentaire de 5 jours. En effet il fut conçu spécialement à l’occasion, en collaboration avec les experts Waa ( les coureurs d'Ultra Trails qui utilisent la marque Waa).

C'est une marque française, à l'écoute des sportifs. C’est ce qui m'a plu lorsque je suis passée la première fois au Concept Store en avril dernier.
Si vous étiez présentes à la soirée de lancement de la gamme femme, on vous a surement demandé votre avis sur les prototypes de la future gamme fitness d'ailleurs !

LE HAUT WAA ULTRA



La gamme femme est toute récente, et elle est disponible depuis fin mai.

Les couleurs

J'ai choisi la tenue jaune et la corail. J'étais moins fan de la couleur Menthe, mais c'est purement personnel.

Le tissu 

Le haut est ultra technique avec un tissu aéré et fin qui tient chaud et qui évacue l'humidité. Je l'ai porté pour le Trail de L'Orangerie le 21 mai sous 28 dégrés et le Semi marathon d'Avranches le 17 mai (29°C au soleil) et je me suis sentie bien pendant toute la course. Je n'ai pas fini trempée de sueur, comme au marathon où j'avais mis mon T-shirt "porte bonheur" en coton.

Les poches

Ce que j'aime vraiment sur ce haut ce sont les poches.

Je ne sais pas courir léger . Sur les marathons j'emmène toujours TOUS mes gels et ravitaillements car j'ai rarement des amis qui m'accompagnent pour jouer les lièvres. C'était donc un critère important pour moi.
Ce haut possède : 2 poches avant de la taille d'un iPhone 7. J'y mets mes clés dans une et mon téléphone dans l'autre (plus petit qu'uniPhone 7 mais il ne bouge pas).
À l'arrière on retrouve 2 grosses poches un peu comme sur les Jersey de vélo. On peut mettre 400 ml d'eau sous forme de 2 petites gourdes. Personnellement je l’utilise plutôt pour mettre mes ravitaillements: gels, fruits secs, des mouchoirs, et ma Gopro.

Je vous garantis que rien ne bouge, autant sur le trail que sur le semi, je n'ai été gênée à aucun moment.

Les bandes adhésives 

Sur le bas du T shirt, à l'intérieur de la couture on trouve une bande "adhésive" qui permet d'empêcher le haut de remonter sur les fesses et de finir avec un Crop Top à mi-parcours. C'est la première fois que je vois ça sur un haut de running et j'adore.

La fermeture éclair

C'est plus utile pour les mecs que les nanas, c'est vrai, mais quand même ça permet de s'aérer un peu en cas de grosse chaleur. Il faut juste penser à mettre une brassière de sport en dessous, cela va de soi.


LA JUPETTE DE TRAIL 




Les coloris

Idem que les hauts, vous pouvez vous faire une tenue assortie ou bien mixer. Notamment assembler le bas noir et jaune qui va très bien avec le haut bleu et jaune. 

Les plus

Les bandes adhésives sur le short qui permet de le maintenir en place sur les cuisses.

Le tissu ultra léger et confortable, largement plus qu'un short de running classique.

Aucun frottement, aucune brûlure à l'intérieur des cuisses grâce à la doublure short.

Le design est très joli avec les tissu à petits trous par dessus le short.

La poche arrière zippée pour mettre ses clés.

Le cordon pour ajuster la taille, parfait si vous avez les hanches plutôt fines.

Les moins

La seule chose avec laquelle j'ai encore un peu de mal c'est la jupette. Apparement c'est courant en trail, même chez décathlon le rayon Trail est plein de jupettes mais je trouve que ça fait un peu tenue de Tennis.
Après c'est ultra agréable en longue distance la jupe ne frotte pas sur les cuisses contrairement au short. 


LE SAC 3L WAA ULTRA

J'ai choisi de ne pas utiliser mon haut pour porter mes gourdes mais de garder mes poches pour les ravitaillements solides et opter pour un sac avec poche à eau.
Tout simplement parce qu'avec la chaleur, si la distance dépasse 30 km je sais que je vais boire plus de 2 L, mais aussi parce que je préfère boire avec une poche à eau plutôt qu'avec une gourde.
Porter un sac ne me dérange absolument pas et j'ai vite pris l'habitude avec les sorties longues.

Pour le marathon de Paris j'avais opté pour un sac Kalenji 1 L. Il était bien fixé et ne bougeait pas du tout mais j'ai fini avec des brûlures au niveau de l'aisselle et des clavicules à causes des frottements (j'étais en débardeur).

Ici, aucun soucis avec le sac dans lequel j'ai mis une poche d'1L pour le Trail (39km), puis 2L pour le semi d'Avranches (ne cherchez pas la logique, il n'y en a pas, j'ai juste acheté une poche 2 L entre temps pour tester).

La poche d'1 L tient parfaitement et ne bouge pas, en revanche celle de 2 L avait tendance à faire "Flop-Flop" mais je ne pense pas que le sac soit fait pour accueillir une poche 2 L.

Aucun frottement à signaler, le sac contient aussi 2 emplacements pour 2 gourdes devant, mais je ne les ai pas utilisées.


LES CHAUSSURES: SKECHERS GO TRAIL

Vous le savez,  je débarque un peu dans le domaine du trail.  J'ai découvert que Skechers faisait des chaussures de trail merveilleusement belles et de très bonne qualité, à un prix largement plus abordable que la concurrence récemment.
On m'a proposé de les tester et j'ai dit oui, naturellement.

Je ne pourrais pas vous dire grand chose de très technique sur le drop, la semelle etc ... Car je n'y connais rien, mais je peux vous parler de mon ressenti.

J'ai pris du 38 comme d'habitude, mais ma première réflexion a été de me dire "ça taille grand dis donc".  Sachant que je mets des semelles orthopédiques dedans et que je voulais prendre 2 tailles au-dessus pour le MARATHON DES SABLES (les pieds gonflent à la chaleur), ça tombait plutôt bien.

Déjà, le modèle me plait énormément esthétiquement parlant. Pour une fois la chaussure n'est pas rose ou turquoise sous prétexte que c'est pour femme. Je trouve le mélange des couleurs très joli.
J'aime aussi les tissu aéré sur les côtés qui permet de ne pas avoir chaud lorsque l'on court.

Lors de ma première sortie en forêt avec, j'ai vite senti la différence par rapport aux chaussures de route. On accroche mieux sur les feuilles et en montées.
Elles sont très stables et amortissent bien les chocs.

Finalement, la semelle est assez épaisse et emprunte un peu la forme des Hoka, je trouve. Sauf qu'elle est plus flexible et adopte mieux le déroulé naturel du pied.

Je ne saurais pas trop que dire de plus, si ce n'est que j'avais très peur de choisir un mauvais modèle et réveiller ma tendinite.... Mais au lieu de ça, j'ai pu faire un trail de 39 km, sans AUCUNE douleur ! Rien du tout.

Autre avantage non négligeable : elles coûtent 79 euros !

LES CHAUSSETTES: LA CHAUSSETTE DE FRANCE 


Encore une découverte récente et une marque made in France !

Pour les courses d'été je vous conseille le modèle Alberta, très aéré et fin, comme une seconde peau.
J'ai aussi les Nepal, qui contiennent des zones avec tissu un peu plus épais , mais dans lesquelles on transpire plus. Je les garde plutôt pour cet hiver.

LA BRASSIÈRE ANITA 

Je vous en avais déjà parlé mais vraiment, l'essayer c'est l'adopter.
Avant j'achetais toujours le même modèle de brassière Nike que j'adorais vraiment, et que je porte toujours d'ailleurs.
Mais depuis cette brassière, je vois vraiment la différence. Je me suis rendue compte que j'avais passé 6 ans à courir avec des brassières, parfois pas du tout adaptées, alors que j'avais pourtant l'impression d'être bien soutenue dedans.

Cette brassière à tout pour ce qu'il faut :
Des bretelles réglables
Facile à mettre car elle s'enfile comme un soutien gorge
Une doublure en éponge pour rester au sec
Aucun frottement ni brûlure
Aucun mouvement de poitrine quand on court et ça c'est vraiment, vraiment important surtout en trail où le parcours secoue encore plus qu'en running sur route


LIENS VERS LES PRODUITS


You May Also Like

0 commentaires

CR Week End Running Belambra x FFA à Hyères

Hello, Aujourd'hui je vous propose un article compte rendu de mon week end running au club Belambra de Hyères du 21 au 23 octob...