Blabla // Trouver son équilibre - Sport, études, travail, vie sociale

by - lundi, juillet 17, 2017





Hello,

Le voici le voilà, l'article qui essaye de répondre à la question que j'ai entendu le plus souvent ces dernières années: " Mais comment tu fais ? ".
Alors je vous arrête tout de suite, NON ma vie n'est pas extraordinaire, elle est plus que Random, je suis une étudiante comme les autres mais j'ai simplement fait un choix: Continuer à vivre à côté de mes études. 
Je vais vous raconter un peu comment j'ai pu intégrer le sport et les jobs étudiants dans ma petite vie tout en gardant un niveau scolaire pas trop dégueu. 
Le but n'est pas de m'auto féliciter en mode " I'm the best", celles qui me connaissent le savent je ne suis pas du tout comme cela. D'ailleurs à l'heure qu'il est je continue de vérifier que mon classement à L'ECN est toujours le même et que je ne me suis pas trompée de ligne, et je continue d'imaginer que je vais recevoir un mail d'une minute à l'autre m'annonçant qu'ils se sont trompés dans mes notes. 
Bref quand on me dit bravo je réponds "J'ai eu de la chance je pense", et ça énerve grandement mon copain qui essaye en vain de me faire dire à voix haute que je suis fière de moi...

RÉSUMÉ DES ÉTUDES DE MÉDECINE 

Pour les non médecins = les "Moldus" voici un petit résumé du fonctionnement des études en France.


  • 1ère année = la PACES: à peine 8 mois de cours intensifs, concours blancs à tout va et 2 concours avec 10% d'étudiants admis en médecine à la fin de l'année. Bref c'est un sprint.
  • 2 ème et 3 ème années = des années de Fac à la cool en mode "on va à la Fac quand on est obligé"
  • 4 ème et 5 ème années = Début de l'externat: Stage de 8h à 13 h et révisions personnelles ou cours l'après midi + gardes et astreintes selon les stages + conférences privées quasi obligatoires à Paris avec cours de 19 à 23 h 2 fois par semaine
  • 6 ème année: Cette année ! Préparation finale au concours, pas de nouvelles matières que des révisions avec des confs 2 fois par semaine (à Paris), et concours blancs réguliers. Et stage le matin ou alors en journée complètes avec semaines Off.
LES 2 ÈME ET 3 ÈMES ANNÉES: le début du sport 

J'ai commencé à courir en septembre à la rentrée en 2 ème année, après 1 an zéro sport en PACES.
Au début j'avais du mal et ça n'était pas ma priorité. J'avais un job étudiant dans une prépa privée pour les 1 ère année environ 8 h par semaine et je donnais aussi des cours de Maths particuliers 4-5 h par semaine.
Très vite je réalise qu'aller à la Fac ne sert à rien. L'enseignement est bien, mais vous les cours sont enregistrés, on a un système de relais pour prendre des notes entre étudiants et se les passer. Chaque étudiant est chargé de prendre en note 1 cours dans l'année et envoyer ses notes à l'asso étudiante qui se charge d'imprimer les cours de la semaine et les distribuer tous les lundis soir. Ça s'appelle les Ronéos.
Clairement rester sur un banc 7 h par jour à compter les minutes alors que je pourrais regarder la vidéo de cours en vitesse x 2 le soir ou juste lire la Ronéo de la semaine, me semble impossible. Il y a tellement de choses à faire dehors.
Je commence à intégrer le running dans ma routine, 2 matins par semaine, puis 3.
Globalement, je me lève, je vais courir (3 fois par semaine) puis je vais bosser à mon job étudiant ou je vais à la bibliothèque pour réviser avec des amis.
J'essaye de ne prendre aucun retard sur les cours et je pense que c'est très important. Je déteste travailler dans l'urgence, je suis très inefficace dans ces cas là. J'aime prendre de l'avance.
À partir de février je m'inscris à la salle de sport et très vite je fais du sport tous les jours.  je cours toujours le matin mais les autres jours je vais à la salle: soit le midi, soit le soir, soit le matin selon mes autres obligations.
Tout simplement, je case du sport dans les trous de mon emploi du temps.
L'été de la deuxième année je bosse 3 mois au McDo et je commence à m'entrainer sérieusement pour un marathon l'année d'après.
Je fais mon premier marathon en 3 ème année et je continue la salle ou le running tous les jours, avec un restday de temps en temps...
4 ÈME ANNÉE

Je bosse au Mc Café tout l'été avec 2 semaines de vacances en amoureux.
À la rentrée le rythme change et j'ai peur de devoir diminuer le sport. Je m'inscrit quand même au marathon de Paris, tant pis.... Je prends un optionnel Médecine de sport dans lequel il faut valider un UE sport, je choisis natation 1 fois par semaine, histoire d'allier l'utile à l'agréable.
Je prends rapidement de pli du stage tous les matins. Je m'arrange pour avoir des stages pas loin de chez moi.
J'ai toujours évité de prendre les stages d'un énorme CHU super génial mais à l'autre bout de Paris parce que je savais que 40 minutes de métro le matin me plomberaient mon planning.
Par chance j'ai 3 hôpitaux autour de chez moi donc j'ai de quoi m'occuper.
Je me lève plus tôt qu'avant et j'opte pour le vélo pour aller en stage histoire de gagner du temps.
Je m'adapte en fonction des horaires de stages. En fait je me dis que je pourrais toujours faire du sport avant d'aller en stage, au final ça ne change pas mon temps de révisions par rapprot au autres alors pourquoi culpabiliser ?
Réveil 6h30, un run ou un tour à la salle, une douche et un petit dej rapide et je file en stage. 

Au 2 ème trimestre c'est le drame, je suis en chirurgie donc je commence à 7h30... Je commence à me dire que le prépa marathon va en pâtir... Je prends donc mon courage à 2 mains et je cours parfois à 5h30... #tarée 
Finalement je comprends vite qu'avec la chirurgie l'avantage c'est qu'on commence à 7h30 mais on fini à 11h30. Du coup je vais à la salle le midi. J'essaye de courir au maximum le week end pour tenir mon rythme d'entrainement. Je cours samedi et dimanche parce que j'ai le temps, puis 2 petits runs en semaine très tôt et salle de sport le midi les autres jours. 

Quand je vais à la salle le midi je déjeune sur le chemin, et je pose des affaires à la bibliothèque en sortant de stage pour me garder une place.
La chance que j'ai c'est que l'hôpital est à 10 min de chez moi et la salle à 10 minutes de l'hôpital: c'est l'avantage de Paris on a tout à portée de main. 

Durant cette année je donne des cours de Maths le mercredi après midi de 14 à 20h... J'avais réussi à ne prendre que des élèves dans la même rue, je commençais à 14h en bas de la rue de Rennes puis je finissais chez mon dernier élève à Montparnasse. 4 cours en tout, c'était rythmé comme du papier à musique. J'ai suivi la plupart des élèves pendant 2 ans et c'est vraiment le meilleur job du monde, les voir progresser, passer leur brevet ou Bac. 
Je fais aussi 3 h de soutien le dimanche matin. 

A ce stade le sport fait vraiment partie intégrante de mon quotidien. Parfois je me dis que c'est peut être too much, que je vais m'en mordre les doigts quand les études vont s'intensifier car je n'aurais plus autant de temps libre...

L'été je re découvre la natation, j'y vais à chaque fois que je sors de garde et je suis dans un stage assez corsé avec 12 gardes en 8 semaines. Petit à petit ça devient une habitude et un plaisir: le petit bonheur post garde. 

À la rentrée mon abonnement de salle de sport expire et je remplace la salle par la piscine. Je m'achète aussi un petit vélo d'appartement, au cas où .... (si jamais il pleut et que la piscine est fermée ;)  vous avez dit accro ? )


5 ÈME ANNÉE

Cette année je la vis très mal. Je bosse l'été et j'essaye de prendre de l'avance en faisant 1 matière entière, la néphro en l'occurrence,  et en revoyant quelques matières des années précédentes. 

Je pars du principe que cette année il n'y aura pas de course officielle. Je garde le sport en entretien mais je fais juste le "minimum syndical",  je me lasse assez vite de mes 8 km toujours sur le même parcours et mes 2 km de piscine mais ça me fais du bien quand même. 
Zéro objectif, zéro course, je tourne en rond. 

Les confs 2 fois par semaine de 19 à 23h me fatiguent, mais je m'accroche, comme tout le monde, on n'a pas le choix. 

Par chance au "tirage au sort" je commence par le module "néphro - uro - gynéco" et comme j'ai déjà fait une matière je souffle un peu. Mon stage de chirurgie est assez "planque" on y va 2 fois par semaine donc j'ai le temps de faire le sport que je veux à côté et de bosser mes cours. 

Par contre le 2 ème trimestre est un peu plus corsé avec un stage de pédiatrie 8h30 -14-15h très très prenant mais aussi très passionnant. Un des meilleurs de mon externat car l'ambiance est géniale dans l'équipe et on apprend plein de trucs. Je fais du sport tous les matins en me levant plus tôt car j'ai 30 min de trajet cette fois ci. 

Au milieu de cette 5ème année je prends un job au monoprix, je suis en caisse / rayon tous les dimanches de 8 h à 13h30 et j'y reste 6 mois. Avec le recul je me dis que c'est totalement dingue avoir fait ça; mes potes me prenaient pour une tarée :D . 
Mon CDD se termine et je n'accepte pas le CDI car c'est bientôt l'été et je veux réviser. 

L'été de ma 5 ème année je suis remontée à bloc, je commence à réviser le 25 juin... oui oui dès la semaine après les partiels. 
Je pars 1 semaine et demi et vacances et j'essaye de bosser l'après midi après mon stage d'été jusqu'à 18-19h mais JAMAIS plu tard.

6 ÈME ANNÉE

C'est l'année que vous avez pu suivre sur instagram, vu que c'est l'été dernier que j'ai commencé cette chouette aventure.
Je suis partie du principe que cette année allait être intense et qu'il allait falloir bosser à fond. J'ai donc commencé très tôt à réviser, en juin pour ne pas me retrouver à cours de temps à la fin de l'année.
Pas de cours cette année, de toute manière pendant mes études j'ai du aller en cours 10 fois à tout casser.
Ce que j'ai trouvé très dur cette année, ça a été de me faire confiance. Trop tard pour changer sa méthode de travail en 6 ème année il faut continuer sur sa lancée sans se poser de questions et c'est ce que j'ai fait.
Mes fiches étaient prêtes et revue avant septembre. J'ai passé l'année à relire mes fiches, les collèges, et à faire des tonnes et des tonnes d'exercices.
J'ai la chance d'être dans une des meilleures Fac de France avec des Mini concours blancs tous les Samedi.
C'est une année éprouvante moralement car il faut bosser, aller en stage, et encaisser les classements pas toujours très glorieux aux concours blancs.

Cette année j'ai fait plus de sport que toutes les autres années. Paradoxalement c'est l'année où j'ai pris le plus de pauses: La Parsienne, les 10 km Paris centre, Les 20 km de Paris, mon premier trail, le marathon de Paris, le semi du Mont St Michel et mon  1 er triathlon, Les évènements instagram, le Ebook... J'ai bossé, mais surtout j'ai optimisé mon temps au maximum et j'ai profité de chaque moment où je n'avais pas stage.


COMMENT S'ORGANISER

Je suis sûre que vous vous dites: Cette nan doit avoir un agenda de taré avec tout écrit et cadré à la minute près... Bah en fait... NON.
Alors j'adore les carnets, les agendas, j'ai même essayé le Bullet journal mais en fait je ne tiens pas plus d'une semaine.
J'ai essayé de me faire des plannings de révisions et j'aimerais être organisée comme cela mais j'en suis incapable.

Pour les études: Je m'étais fixé 1 matière par semaine, soit 1 semaine pour relire 1 collège et faire des exos sur cette matière en parallèle. Sachant que certaines matières se font plutôt en 10 jours (pédiatrie) et d'autres en 2 jours (ophtalmo).  J'ai fait des fiches ordinateur hyper complètes qui m'ont permises d'apprendre et trier l'information des livres mais j'ai beaucoup relu les collèges pour mes révisions.

Pour le sport: Pas de planning non plus, mon créneau sport c'était 6h30-8 h la plupart des jours et c'était un peu au feeling en casant 4 run par semaine et en faisant ce dont j'avais envie en me levant les autres jours. Mon sac de salle de sport et mon sac de piscine sont toujours prêts.

La vie de couple: Je ne vis plus avec mon copain depuis la 5ème année mais on se voit 1 ou 2 soirs par semaine. Après cette année c'était souvent des sorties avec dodo à 22h30 maxi pour pouvoir assumer le lendemain. Après j'essayais au max de caser mes sorties quand j'étais en jour de repos le lendemain.

Vie sociale: Néant cette année, hormis les Event instagram, ma vie sociale se résumait aux pauses café à la bibliothèque. Quand tous tes potes sont en 6 ème année ça résout le problème de la vie sociale.

Famille: Je rentre voir ma famille 1 fois par mois où alors ils viennent me voir à Paris :)

Repos: avec le recul j'ai très très peu travaillé le dimanche cette année, entre les courses officielles, les sorties longues et les moments en famille... et surtout le besoin d'avoir 1 jour off.

MES PETITES ASTUCES


  • Optimiser son temps libre au maximum: tout le monde peu grapiller un peu de temps libre sur son quotidien, le moment qui est souvent le moins optimisé c'est le matin. Alors oui, ça semble impossible de sacrifier 1 h de sommeil à première vue mais c'est ce qui m'a permis de faire mon sport pendant toutes ces années sans pour autant influencer mon temps de travail. Posez vous 5 minutes et regardez votre emploi du temps... à quels moment vous n'avez rien de prévu ? aucune obligation ? optimisez ce temps pour vos loisir

  • Savoir quand on est efficace et quand on ne l'est plus: Rester à la bibliothèque de 9h à 22h, si vous êtes efficaces dans votre travail, super ! Par contre si passé 19 h vous mettez 30 minutes à litre une page alors arrêtez et prenez la soirée pour vous. J'ai culpabilisé toute l'année de partir de la Bibliothèque à 19h mais au final j'ai bien fait car je n'aurais rien appris, je me serais fatiguée inutilement.

  • Restez concentré: Pour lâcher mon téléphone et rester concentré sur mon travail j'ai beaucoup utilisé l'application Forest. L'application est simple: Vous plantez un arbre virtuel et vous le voyez pousser petit à petit sur une durée que vous choisissez (30 min, 1 h, 2h ). Si vous utiliser votre téléphone et quittez l'application, l'arbre meurt. Si vous réussissez à tenir sans envoyer de SMS ou rainer sur instagram vous grandissez votre forêt virtuelle. Bref c'est motivant et ça me permettais de rythmer mes journées. J'ai pour habitude de faire des session des 2 h avec 10 min de pause en être chaque, pour un total de 8-9 h par jour. 

  • N'écoutez que soi et se faire confiance. C'est dur mais c'est primordial. Il faut vraiment faire à SA manière. Certains font des fiches à l'ordinateur, d'autres des fiches manuscrites, d'autres surlignent leurs livres, d'autres ne font que lire les livres. Bref, faites comme vous voulez, Whatever works. 

  • Changer de lieu pour réviser: J'ai fais 2 mois d'été à la BNF puis les 3 premiers mois de l'année scolaire à la bibliothèque universitaire et puis... du jour au lendemain c'était plus possible alors je me suis mise à bosser chez moi dans mon canapé.... Oui oui, j'ai fais 5 mois de révisions allongé sur mon canapé à relire des cours... Ensuite j'ai révisé 1 mois chez mes parents. Changer de lieu ça fait du bien, je fais ça depuis le début de mes études du coup je connais toutes les bibliothèques de Paris. Je me doute qu'en province il n'y a pas toujours 30 000 bibliothèques mais alterner BU - maison ça peut faire du bien. 

  • Faites des pauses: personne ne peut bosser 12 h par jour sans pause pendant 9 mois et être efficace à 100%. 

  • Arrêter d'idéaliser les autres: Cette année j'ai beaucoup douté, un peu déprimé... j'ai surtout passé beaucoup de temps à me comparer aux autres: Comment font ils pour rester si tard à la bibliothèque, quel classement je vais avoir au concours blanc ? Mais qu'est ce que je fais à relire mes cours dans mon canapé je suis vraiment trop nulle... Bref vous connaissez la chanson.  Et puis au fur à mesure des concours blancs j'ai fini par me dire que finalement ça ne marchait pas si mal alors autant continuer comme cela.  Je pense que ce sont des études où tout le monde se compare à tout le monde pendant la préparation du concours et personne n'est serein. C'est humain et normal de stresser mais il ne faut pas que cela vous paralyse et surtout FAITES VOUS CONFIANCE. 



MA SEMAINE TYPE CETTE ANNÉE


  • LUNDI: 6h30 Run - Stage 9h -18 h30 à aux Urgences - Courses et Diner à la maison
  • MARDI: 7h Piscine - 9h Bibliothèque jusqu'à 19 h ou travail à la maison - Diner puis relecture de cours de 20h à 21h si envie 
  • MERCREDI: 6h30 run - Stage 9h -18 h30 à aux Urgences - Courses et Diner à la maison
  • JEUDI: 7h piscine - 9h Bibliothèque jusqu'à 19 h ou travail à la maison - Diner +/- révisons encore un peu 
  • VENDREDI: 6h30 run - révisions ou stage selon les semaines...
  • SAMEDI: 8 h conférences à la Fac jusqu'à 13h30 - Après midi révisions - sortie le soir 
  • DIMANCHE: Run sortie longue ou avec Bio c Bon - recettes pour le blog et photos instagram le matin - 14 h-18h Conférences privées 

Il m'arrivait d'avoir des "évènements instagram" parfois, dans ces cas là je m'arrangeais pour bosser plus tôt le matin ou plus tard le soir pour faire quand même mes 8 h de révisions par jour.

Idem si je sortais le soir il m'arrivais de décaler mon sport au midi ou au soir pour dormir un peu. 



Voilà voilà,
Tout ça est à titre indicatif, surtout pour répondre aux nombreuses questions qu'on me pose sur mes études. 
J'ai bien conscience que cet article ne va pas intéresser tout le monde mais voilà. 
Je ne suis pas un modèle, je ne suis pas du tout le meilleure des étudiantes, je n'ai pas grand mérite étant donné que j'ai des horaires de travail assez soft: je commence à 9 h le stage et j'habite pas loin de mon lieu de travail. 
L'important dans la vie c'est de trouver SON équilibre et le mode de vie qui VOUS convient et qui marche pour VOUS. 

Et pour répondre à LA QUESTION du moment sur ce fameux concours et mon futur métier

J'ai fini 637/8300 et sorry les gars ça ne vend pas du rêve mais je vais prendre Anapath à Paris ou Bordeaux... mais sûrement Paris. 

Si tu ne sais pas ce qu'est l'anapath, c'est par ICI
Et oui, il faut faire médecine pour faire ça ;) ahah 
 



You May Also Like

6 commentaires

  1. L'article tant attendu! Particulièrement dans mon cas car je suis en D1 dans la même fac que toi à ce que j'ai pu deviner :) Du coup je pense qu'on n'habite pas très loin voire qu'on est à la même salle de sport!? Merci pour cet article en tout cas, il remplit tout à fait son rôle ça m'a pas mal rassurée rapport à mon heure de sport quotidienne dont je me voyais mal me passer pendant l'externat...
    J'aimerais bien te poser qqes (milliers de) petites questions sur méd du coup, si ça ne t'ennuie pas let me know!
    Lou

    RépondreSupprimer
  2. Article passionnant! Moi je suis dans les études juridiques et cette 6eme année qui arrive est mon année de concours ! Je suis comme toi, j'ai la méthode de travail et parfois j'ai l'impression de moins travailler que les autres! 19h c'est mon max à la BU... mais chacun sa méthode et effectivement si elle paye on va pas se mettre à changer. ..
    C'est vrai que ton parcours est sacrément costaud! Petit marathon 1 an et quelque après la mise à la course à pied... bravo... et quel courage de se lever si tôt. Honnêtement impossible pour moi, quand je révise bcp je suis plus adepte de sports doux..
    Bon au moins j'ai lu la pâte Wikipedia sur l'anapath, rien que la page Wikipedia est compliquée à comprendre... haha
    Au plaisir de te lire et suivre tes nouvelles aventures
    C'est vrmt sympa de suivre une fille qui n'a pas que le sport dans sa vie, qui peut se permettre de ne faire que ça... mais au contraire qui a fait de belles études à côté !

    RépondreSupprimer
  3. Hellooo! :) Je n'ai pas laissé encore de commentaire par ici... donc je me rattrape! En tout cas super ton article Mathilde! Je ne suis pas du tout en médecine mais plutôt dans l'agroalimentaire. Anyway, j'ai trouvé ça très intéressant. Tu as réussi à trouver ton juste équilibre et c'est vachement inspirant! Merci de nous partager tout ça. Je te suis depuis qlq mois et toujours aussi contente de voir tes publis aussi motivantes les unes que les autres.
    Bisous :)

    RépondreSupprimer
  4. Merci beaucoup pour tous tes conseils... je vois bien que la "recette miracle" c'est de se lever plus tôt et ça risque d'être difficile pour moi qui suis une grosse dormeuse mais promis je vais essayer ��
    Après la difference c'est que moi je suis obligée d'aller en cours par rapport à ma mémoire qui est auditive à 50% et que ce système des cours transmis n'est pas aussi bien about et organisé dans mon école mais sinon je vais essayer certaines de tes techniques

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Mathilde, encore bravo pour ton classement !
    Avec du recul je regrette de ne pas m'être mise à la course à pied dès la 2ème année (et pas en 5ème année haha) vu tout le temps libre qu'on avait...
    Au moins avec Anapath normalement tu auras encore plein de temps libre et tu pourras continuer tous ces sports, c'est cool :)

    RépondreSupprimer
  6. Super article Mathilde !
    Et super nana aussi (ton copain a bien raison, tu peux être fière de toi et de ton parcours).
    Bonne continuation :-)

    RépondreSupprimer

CR Week End Running Belambra x FFA à Hyères

Hello, Aujourd'hui je vous propose un article compte rendu de mon week end running au club Belambra de Hyères du 21 au 23 octob...