Revue // Test Extracteur de Jus Keimling + Cure de Jus frais Bio c Bon

by - jeudi, mars 30, 2017



DSC00297.jpg
Hello, Hello,
Ça commençait à faire longtemps, mais me revoilà avec un post vitaminé, parfait pour survivre cet hiver.
Il y a quelques semaines, j’ai été contactée par la marque KEIMLING que je ne connaissais pas du tout, pour tester un extracteur de jus quelques mois et donner mon humble avis.
Keimling c’est une marque allemande spécialisée dans la cuisine vegan, et crue. Ils vendent des produits d’épicerie crue comme des purées d’oléagineux, de l’huile de coco, des noix etc … Mais aussi des appareils pour manger cru: Blender, Extracteurs de jus, machines pour déshydrater les fruits et légumes et mandolines top du top pour couper vos légumes aussi fins qu’une feuille de papier (à ne pas mettre entre mes mains, vous connaissez ma maladresse –> cf le doigt dans le mixeur en novembre dernier)
Là je me dit que cette proposition tombe à pic. Depuis des mois je traine sur internet à la recherche d’un extracteur pour mini budget, mais on ne va pas se mentir, un extracteur de qualité…c’est cher.
Je meurs d’envie de faire une cure de jus frais, alors je regarde aussi les boutiques et sites internet qui en proposent: on tourne autour des 50 euros pour une journée de jus… mouais, à ce prix là je me dit qu’il vaut mieux aller faire un plein de fruits et légumes au bio et les manger, tout simplement, ou en faire de smoothie.
Seulement voilà….Les jus fraîchement pressés  à l’extracteur ont de nombreux bienfaits que n’ont pas les jus du commerce ou encore les smoothies maison. Notamment, ils permettent de profiter de toutes les vitamines, minéraux et micronutriments des fruits et légumes, en enlevant les fibres. À l’inverse, dans un smoothie, on garde les fibres et surtout, on ne peux pas faire de jus de carotte, de betterave, de pommes…
L’intérêt d’enlever les fibres, c’est de pouvoir manger, et donc profiter des nutriments de de fruits et légumes en grande quantité, tout en mettant son système digestif au repos.
Pour rendre cela plus concret essayez d’imaginer dans une assiette 4 carottes, 1 orange, 1 branche de céléri, 1/4 de grenade, Du gingembre, et Quelques branches de fenouil. Ça fait quand même pas mal à digérer, et ça donne moyennement envie comme ça au petit déjeune. Pourtant en jus, ça vous donne « juste » un bon verre bien frais.
Ça vous permet aussi de manger des légumes que vous n’auriez pas trop eu envie de manger cru comme le céleri, la betterave crue, du persil, du radis noir…
J’aime aussi l’idée de pouvoir faire des jus de légumes en mélangeant par exemple 5 ou 6 fruits et légumes, le tout concentré dans une petite bouteille pleine de vitamines. J’essaye en général de faire des jus avec plus de légumes que de fruits, sauf pour celui du matin, mon petit plaisir: orange, carottes, gingembre, grenade.
DSC00318.jpg
MON EXTRACTEUR
J’ai donc reçu le modèle Foodmatic Personal Slow Juicer à 299 euros, que vous pouvez trouver ICI.
À première vue, c’est cher, mais comme tout appareil électroménager, il faut se dire que normalement ça dure plusieurs années et que c’est un petit investissement pour sa santé, un beau cadeau à se faire pour son anniversaire par exemple.  Ce modèle est d’ailleurs garanti 3 ans.
Quand je vois la taille du carton, je panique un peu « Où est ce que je vais mettre ce truc dans ma cuisine de 5 mètres carrés ? ». Finalement, une fois déballé, il est bien plus petit que ce à quoi je m’attendais, vraiment.  Je vire quand même le grille pain dont je ne me suis pas servi depuis 2 ans pour lui faire de la place.
Ma première impression est que je le trouve très solide, il semble vraiment de super qualité. J’avais un peu peur du plastique mais il est épais et solide.  L’installation est facile, globalement il faut emboiter le filtre autour de la spirale, dans le tuyaux et fixer le tout au moteur.
DSC00316.jpg
Je me lance dans mon premier jus et la qualité est là: les carottes sont broyées sans problème, idem pour les oranges, même avec la peau (bio). Pour le nettoyage, rien de plus facile, il suffit de passer sous l’eau chaude avec du produit vaisselle et bien nettoyer le filtre avec la brosse. Vous pouvez aussi mettre les différentes parties au lave vaisselle.
Au final, je n’ai pas les moyens de me payer un tel objet donc je sais bien que c’est un coût, mais à y réfléchir, ça n’est pas plus cher qu’une dernière machine Nespresso par exemple. Je pense qu’une fois l’extracteur rendu, je m’en offrirai un avec mon premier salaire d’interne. Ce modèle là en tout cas m’a convaincu, par contre je ne mettrai pas 400 euros dans un autre modèle au dessus.
On peut aussi faire du lait végétal, il suffit pour cela de laisser tremper les amandes ou noisettes ou graines de soja une nuit dans l’eau et passer le tout à l’extracteur.
Le mode d’emploi explique que l’on peut aussi faire du beurre d’oléagineux. Je n’ai pas encore eu le temps de tester, mais c’est pour bientôt.
QUELLE EST LA DIFFÉRENCE AVEC UNE CENTRIFUGEUSE ? 
La centrifugeuse à comme inconvénient de dégrader un peu plus les nutriments des fruits et légumes car elle ne presse pas à froid.
Et aussi elle a comme défaut d’extraire moins de jus qu’un extracteur, donc plus de gâchis.
Quitte à choisir, autant mettre quelques euros en plus et opter pour un extracteur. De plus dans une centrifugeuse vous ne pouvez pas mettre des quartiers d’orange avec la peau, et obtenir un super jus, il faut presser les oranges à côté et ça, pour les filles pressées comme moi, ça prend trop de temps. 🙂
QUAND ET COMMENT BOIRE DES JUS ? 
J’ai reçu mon extracteur un samedi en rentrant chez moi à 16h, j’ai immédiatement craqué pour un jus frais au goûter.
Dans l’idée, j’avais envie de faire une petite cure en ne buvant que des jus sur 1 journée, comme le proposent par exemple JUICELAB ou JUSTES.  Je décide donc de me faire une journée « pré cure » le dimanche pour profiter au mieux des bienfaits d’une journée 100% jus prévue le lundi.
Le dimanche je mange donc 100% végétal (soupe, légumes cuits, 1/2 bol de riz) avec 1 jus entre les repas. Et je file chez Bio c bon acheter des fruits et légumes à gogo. Quitte à manger que des fruits et légumes pressés, autant les choisir bio.
Le lendemain j’entame la vraie cure.
Je me prépare 6 jus pour la journée avec une poignée d’amande au cas ou l’envie de croquer un truc se ferait trop forte.
L’objectif de ce genre de journée, c’est juste de faire un break sur le plan digestif, mettre le tube digestif au repos puisqu’il n’aura pas de fibres à digérer, tout en gardant un bon état d’hydratation et sans se dénutrir, grâce au nutriments des jus.
Au programme:
  •  Carotte- orange sanguine- citron-grenade – gingembre – fenouil – céleri : 2 grands  jus  pour la matinée
  • Pomme – céleri – fenouil – radis noir – roquette – citron vert – concombre – menthe : 2 jus grands jus pour l’après midi
  • Betterave – pomme -orange – grenade
  • Un verre de Lait d’amande
  • Pas mal de tisane aussi et de l’eau

DSC00310.jpg
La journée:
La journée se déroule sans soucis, je suis en pleine forme, pas faim, pas de coup de barre, pas de ballonnement, de ventre lourd, et j’en passe.
Le soir je m’accorde quand même une cuillère à café de beurre de cacahuètes parce j’en ai trop envie.  🙂 Quand on est accro, on est accro.
Durant cette journée je n’ai pas fait de sport, le but c’était aussi de me reposer. J’ai pris le temps de me faire un masque, un gommage, enfin bref, le genre de journée qui fait du bien. En plus comme j’avais préparé tous les jus le matin, j’ai gagné un max de temps (pas de repas à préparer 🙂 )
Le lendemain:
Je me lève en pleine forme, pas particulièrement faim, je prends le temps de faire quelques étirements et avant de prendre  ma douche.
Bon j’anticipe les questions de perte de poids grâce aux jus, je ne me suis pas pesée avant ni après cette journée mais je pense que boire des jus pour perdre du poids c’est juste une idée pas géniale. Oui forcément vous aller perdre mais vous allez aussi reprendre une fois une alimentation normale reprise. On ne peut pas se nourrir de jus de laitue toute sa vie désolée 😉
En revanche mon ventre est bien plat et ça fait du bien. J’ai tendance à avoir de gros soucis de digestion quand je suis stressée et cette journée remise à zéro des compteur m’a fait du bien. j’ai envie de faire plus attention à ce que je mange, et surtout d’être plus à l’écoute de ma faim.
Au final:
2 cures par an sur une journée, je dis oui !
Certains font des cures de 3 voir 5 jours mais je trouve ça un peu too much, personnellement si je fais du sport tous les jours, j’ai besoin de carburant solide.
La suite:
Désormais, je bois un jus chaque matin, en plus d’un petit déjeuner léger.
J’en bois aussi parfois un l’après midi en guise de goûter.
Le gingembre eme donne une pêche d’enfer, vraiment c’est quasi miraculeux sur moi. À éviter le soir du coup.
DSC00308.jpg
QUE FAIRE DE LA PULPE ?
Je réutilise la pulpe de carotte pour faire des gâteaux à la carotte, des pancakes à la carotte ou la saupoudrer dans mes salades.
Je déteste jeter la nourriture mais il faut se dire que quasi tous les nutriments sont dans le jus. Et vous verrez que selon les fruits et légumes en question on obtient plus ou moins de pulpe. Pas exemple pour le grenade il n’y a rien à récupérer, idem pour les agrumes, le fenouil, le céleri, la laitue.
Pour le moment il n’y a qu’avec la betterave et les carottes que j’ai pu obtenir beaucoup de pulpe.
IDÉES DE JUS
  • Concombre – ananas – basilic – citron vert – pomme grany
  • Carotte – mangue – orange – gingembre
  • Laitue – céleri – fenouil – citron vert – orange
  • Betterave – fraise – pomme – fenouil
  • Pomme – menthe – concombre – ananas
  • Céleri – persil – épinard – pomme – citron
  • pomme – framboise
  • carotte – curcuma – gingembre – fraise – orange sanguine

J’espère que cet article vous aura un peu éclairé sur les extracteurs et les jus frais.
Qui a déjà un extracteur parmi vous ?

You May Also Like

0 commentaires

CR Week End Running Belambra x FFA à Hyères

Hello, Aujourd'hui je vous propose un article compte rendu de mon week end running au club Belambra de Hyères du 21 au 23 octob...